23 février 2020

Une affaire de coopération…

« Je sais seulement que, dans chaque ville, l'Esprit saint m'avertit que la prison et des souffrances m’attendent. » (Actes 20.23)

Le livre des Actes est l’un des plus intenses de la Bible.Les chapitres se déroulent sans relâche avec un mouvement et de l’action effrénés. On y trouve : des situations compliquées, de la torture, de la persécution, des conversions, des baptêmes, des changements radicaux, des signes, des prodiges et des miracles. L’église croît d’une manière exponentielle, chose qui d’ailleurs ne s’est jamais arrêtée depuis !

A la fin des Evangiles, le livre des Actes prend la suite. Jésus est ressuscité d’entre les morts et il charge l’Église d’une mission: « … Allez donc auprès des gens de tous les peuples et faites d'eux mes disciples … Et sachez-le : je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » (Matt 28.19-20)

Quand Dieu donne une mission il donne aussi la provision.Comme pour Pierre, Etienne et Paul (ainsi que pour beaucoup d’autres) le Saint Esprit est cette provision. Le même Esprit qui a vaincu la mort vit en nous (Romains 8.11.) Nous nous inscrivons dans cet héritage de croyants et des générations qui ont œuvré sans relâche pour le Royaume de Dieu.

Actes 9.31 nous dit : « L'Église était alors en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie ; elle se fortifiait et vivait en reconnaissant l'autorité du Seigneur, elle s'accroissait grâce à l'aide de l'Esprit saint. »

C’est un travail de coopération :Le Saint Esprit nous guide, nous inspire, nous anime mais bien sûr nous avons aussi notre part de responsabilité.Les Actes des Apôtres est un récit de l’engagement d’hommes et de femmes pour le Royaume de Dieu. Faisons comme eux, qui sont nos pères dans la foi ; œuvrons pour la mission de Jésus Christ sous la puissance du Saint Esprit.

Philip Alcock